CONGRES SUTES SDE

  • 0
  • 14 vues

Le Syndicat Unique des Travailleurs des Eaux du Sénégal (SUTES) a organisé samedi dernier son 9ème congrès ordinaire portant sous le thème de l’unification du mouvement syndical dans le secteur de l’hydraulique urbaine Baba Ngom, secrétaire général sortant a été reconduit à la tête du syndicat.«Nous avons organisé ce congrès pour renouveler nos instances de bases à la SDE. Nous avons choisi ce thème car c’est dans l’unité d’actions que nous avons eu tout ce que nous avons. Et nous nous sommes dit qu’il faut une union pour décrocher les luttes syndicales », a expliqué Baba Ngom, secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs des eaux du Sénégal (SUTES).

«Vous savez que l’Etat a lancé un appel d’offre au niveau du Sénégal. Et nous nous sommes dit qu’il faut que nous scindions nos reins pour avoir des acquis. Dans un premier temps, l’Etat ne voulait pas nous rencontrer et c’est par la suite que nous avons mené des actions, des marches, des grèves etc. C’est par la suite qu’il nous a rencontré et nous avons signé un protocole d’accord qui dit qu’il va nous donner 15% du nouveau capital et nous allons avoir une représentativité au niveau du conseil d’administration », informe t-il.

Le SG de la SUTES toutefois indiqué que «nous n’avons pas de grandes difficultés au niveau de la SDE. Mais nous avons des difficultés avec l’Etat du Sénégal et plus précisément avec le ministère de l’hydraulique. D’ailleurs quand il lançait son appel d’offre, il ne nous avait pas contactés. Et c’est pour cela que nous avions mené beaucoup d’actions jusqu’à l’aboutissement des protocoles d’accord».

Par rapport à la pénurie d’eau, Baba Ngom a expliqué que les autorités de la SDE ont très mal choisi la période pour procéder à leur travaux. «Nous sommes en période de chaleur en plus le ramadan arrive. Ils devaient faire leurs travaux là depuis longtemps. C’est à dire durant la période de froid au mois de Janvier ou de Février. Et notre syndicat n’est pas d’accord sur ça» s’est-il indigné.

AFGHANISTAN : LE GOUVERNEMENT DOIT CESSER SA CAMPAGNE ANTISYNDICALE
Prev Post AFGHANISTAN : LE GOUVERNEMENT DOIT CESSER SA CAMPAGNE ANTISYNDICALE
ÉTATS-UNIS: LA DÉCISION DE LA COUR SUPRÊME EST UNE VICTOIRE POUR LA CUPIDITÉ DES ENTREPRISES
Next Post ÉTATS-UNIS: LA DÉCISION DE LA COUR SUPRÊME EST UNE VICTOIRE POUR LA CUPIDITÉ DES ENTREPRISES
Related Posts

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *