JOURNEE MONDIALE DU TRAVAIL DECENT : LES RECUPERATRICES DE MBEUBEUSS LISTENT LEURS DOLEANCES ET DENONCENT LES PRATIQUES DE L’UCG

  • 0
  • 14 vues
IMG-20211007-WA0050
IMG-20211007-WA0042

La décharge de Mbeubeuss regorge de multiples acteurs qui s’activent dans le ramassage et dans la récupération. L’interaction entre ces acteurs ne manque pas de créer des tensions et des conflits. La présidente des récupératrices de Mbeubeuss, Adji Séni Diop l’a fait savoir lors de la journée mondiale du travail décent qui s’est passé au niveau de la Centrale syndicale CNTS. 


Ainsi, Adji Séni Diop s’insurge contre les pratiques et méthodes de l’UCG au niveau de Mbeubeuss. En effet, les travailleurs de l’UCG dérangent leurs bagages déjà ramassés et récupérés dans les ordures avec leurs véhicules. De ce fait, tous leurs objets ramassés pendant des heures sont éparpillés et perdus dans les poubelles.
Elle souligne aussi qu’elles ne sont pas en sécurité parce qu’ils n’ont pas de protection individuelle pour se prémunir contre les éventuels accidents de tessons de bouteilles, des seringues jetées dans les poubelles et autres objets et matériaux dangereux.
Elle dénonce également la récurrence des accidents dus aux camions poubelles. « À moins d’une semaine du Magal, deux personnes ont été tuées par les camions, » regrette-t-elle…

CRISE A LA DGID / NDIOUGA WADE, SGA CNTS : « LA GREVE ON N’EN A PAS BESOIN AU NIVEAU DE L’ADMINISTRATION FISCALE »
Prev Post CRISE A LA DGID / NDIOUGA WADE, SGA CNTS : « LA GREVE ON N’EN A PAS BESOIN AU NIVEAU DE L’ADMINISTRATION FISCALE »
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE : LES JEUNES PEUVENT CONTRIBUER À LA CRÉATION D’UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL
Next Post JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE : LES JEUNES PEUVENT CONTRIBUER À LA CRÉATION D’UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL
Related Posts

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *